Accueil / La bibliothéque  LE JARDIN SECRET

LE JARDIN SECRET

LE JARDIN SECRET

Nos pas étaient guidés par le plus grand hasard.
Nous marchions sans souci d’arriver quelque part.
Nous parlions de l’hiver qui tombait sur la France,
Autour de nous les murs parlaient de décadence.

Avec sa canne blanche, alliée de chaque instant,
Mon ami repoussait aussi bien qu’un voyant
Des branches recouvertes de neige et de glace,
Car un buisson pour lui, c’était une menace.

Il regardait le ciel et tout en souriant,
Il me dit : « Moi je vois simplement l’important !
Je vois de la douceur dans une voix plaisante,
Je suis méfiant si la voix devient chevrotante.
 

Je vois la volonté dans la poignée de mains,
La mollesse me fait craindre les lendemains.
Je pourrais vous parler des parfums qui m’enchantent
Et de mon coeur qui bat bien plus fort, quand ils chantent. »

Je l’appréciais et j’ai compris qu’il le sentait :
Il m’avait fait entrer dans son jardin secret.
Il voyait l’amitié, quand la banlieue sans charmes
Ne montrait à mes yeux que des tags et des larmes.

Michel Bastide

Relations publiques